Accueil Me connaître
Votre sénateur
Yannick Botrel
Mardi, 27 Juin 2017 09:29

Photo portrait 1

Originaire de Bourbriac en Côtes-d’Armor, le choix de devenir sénateur de ce département a été pour moi une évidence.

Je porte un attachement très particulier à ce département, et plus largement à la région bretonne.Ma profession d’aviculteur à Bourbriac ne m’a pas empêché de m’engager très tôt dans la vie politique au sein du Parti Socialiste.

J’ai été élu Conseiller municipal de Bourbriac en 1977, et je suis devenu Premier adjoint en 1989.

En 1995, les habitants de Bourbriac m’ont accordé leur confiance pour devenir Maire de la commune. J’ai été réélu à ce poste à deux reprises en 2001 et 2008.

En parallèle de mes activités au sein de la collectivité locale, j’ai également siégé au Conseil général de Côtes-d’Armor de 1992 à 2011.

Pendant plusieurs années j’y ai été Vice-président en charge de l’environnement et de l’aménagement rural entre 1998 et 2004. Par la suite, j’ai été deuxième Vice-président en charge des finances, du personnel, et de l’administration générale jusqu’en 2011.

Je suis Président du Syndicat Départemental d’Alimentation en Eau Potable (SDAEP) depuis 2001.

En tant que Maire de Bourbriac pendant près de dix-neuf ans, et Conseiller général des Côtes-d’Armor pendant dix-neuf ans, j’ai acquis une expérience solide sur le terrain, en lien avec les habitants de mon département.

Je possède une connaissance du territoire, de ses problématiques et de ses enjeux. A ce titre, ma volonté est de m’impliquer afin d’améliorer le quotidien des citoyens et consolider les liens entre les différents acteurs économiques, associatifs et institutionnels de la région.

Depuis 2008, je suis Sénateur de la circonscription des Côtes-d’Armor. J’ai été réélu en 2014. En 2014, je n’ai pas souhaité me représenter à la tête de la commune de Bourbriac, afin de me consacrer pleinement à ma fonction de Sénateur.

J’ai conscience de la nécessité que les collectivités s’investissent pleinement au niveau local. Je suis particulièrement attentif aux questions relatives aux finances locales et au droit et au fonctionnement des collectivités territoriales.

Par ailleurs, de par mon passé d’agriculteur, je travaille également activement sur les questions agricoles dans leurs trois composantes essentielles : les politiques agricoles, la sécurité sanitaire de l’alimentation et les problématiques forestières. Le département de Côtes-d’Armor est un des principaux départements agricoles de France.

Agir dans ce domaine est donc une priorité pour le développement économique de notre territoire. Mon action au Sénat s’est principalement orientée sur ces questions. J’ai notamment participé à la rédaction de plusieurs rapport liés à ces problématiques.

En 2013, j’ai présenté un rapport sur la nécessité de soutenir les exportations agroalimentaires en France. En 2015, j’ai également présenté un rapport pour valoriser la filière forêt-bois en France. Enfin, plus récemment, en 2017, j’ai présenté un rapport visant à renforcer la sécurité alimentaire des aliments.

En dehors de mes activités au cœur de mon territoire, je suis également passionné d’histoire régionale. J’ai participé depuis son origine en 1983 à la rédaction du semestriel «Pays d’Argoat», revue d’Histoire des cantons de l’Argoat. J’ai également participé à l’ouvrage collectif «La Révolution de 1789 dans le Trégor» et j’ai publié le livre «Les justices seigneuriales de l’évêché de Tréguier».